Les Chroniques de Mélanie

Bienvenus dans la blogosphère des chroniques de Mélanie, journaliste en herbe (IUT de Cannes): Réactions sur l'actualité de la semaine.

09 janvier 2007

Arketal : le théâtre artisanal

blogPHOTO MC

La réalisation d'une marionnette prend

quinze jours de travail pour Greta Bruggeman.

« Au début il y a eut cette idée folle, la volonté farouche de créer la vie ». Sept jours ont été suffisants pour enfanter leurs marionnettes. On pourrait penser à de la prétention, il n’en est rien. Arketal n’a pas à être envieux de la tradition du théâtre guignolesque. De ces pantins multicolores, vus et revus des milliers de fois entre les rideaux rouges des décors  de carton des petits théâtres de nos écoles. Arketal c’est du théâtre contemporain qui bouscule toutes les idées reçues sur les marionnettes. Leurs spectacles varient entre l’adaptation de romans tels que L’œil du loup de Daniel Pennac, Le monde en vaut la peine de Fernand Léger et de grandes œuvres théâtrales et musicales.
L’idée est de montrer « que les marionnettes ne sont pas dépassées. Elles font rêver les enfants mais aussi les adultes. Lors de nos représentations, le public s’étend de sept à soixante dix sept ans » lance Greta Bruggeman, tout en continuant à peindre sa nouvelle protégée. Greta fabrique des marionnettes en sortant de l’Institut national de Charleville-Mézières et participe à la création de la compagnie en 1984. Sans répit, elle coupe, moule, colle, peint, habille les pantins de papier mâché, de carton pâte et de bois pour rendre chaque modèle unique. Avant de se façonner dans les mains des artisans, les pantins sont imaginés par des écrivains et des peintres contemporains.
Aujourd’hui l’atelier de la troupe de théâtre, installée à Cannes depuis dix ans, déborde de centaines de petits personnages. Tous plus surprenants les uns que les autres : des masques africains, des danseuses espagnoles, des monstres fantastiques presque mythologiques. En vingt ans, la compagnie a fait du chemin : elle a traversé l’Espagne, la Suède, le Cameroun, le Thaïlande jusqu’au Japon. En 2005, la compagnie revisite à la sauce déjantée l’inépuisable conte de Pinocchio d’après le roman de Jean Cagnard.

MC

Pour plus de renseignements sur la tournée d’Arketal : http://www.arketal.com/

Posté par melC13 à 21:51 - Culture - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire